Histoire

Le blason

En 1575, les Seigneurs de Ribeaupierre incorporèrent les deux villages dans leur bailliage de Whir-au-val et y introduisirent la réforme.

Les armoiries furent crées en 1965 : D’argent à la face ondée de sable ». Le blason comprend des ondes noires et argentées évoquant le gravier et la rivière.

L’Abbaye de Munster possédait une métairie à Griesbach, le Meyerhof qui date de 1604 et est, aujourd’hui encore, une exploitation agricole.

Un souterrain reliait jadis le Meyerhof au Château.

La plus ancienne maison du village date de 1594 et constituait avec une autre construite en 1602 des maisons dimières.

Les maires

Depuis la Révolution jusqu’à nos jours.

Le nom du village

Le nom du village apparaît pour la première fois en 1239 à propos d’une donation.

Il signifie probablement lieu situé près du ruisseau sablonneux, ‘Ort am sandigen Bach », de Griess = sable, gravière et de Bach = ruisseau.

L’appendice « au-val » n’est ajouté qu’en 1910 pour le différencier des autres Griesbach situés dans le Bas-Rhin. Au fil des siècles, l’orthographe du nom n’a cessé d’évoluer.

Ainsi on trouve :

XIIème siècle : Grunzinbach
XIIIème siècle : Gruzensbach
1278 : Grunssichspach
1411 : Grûspach
1434 : Gryspach
1438 : Gruyspach
1480 : Grûselpach
1493 : Grussenspach
1575 : Grispach / Griespach
1656 : Grischbach
1744-1787 : Crisbach
1876-1901-1911 : Griesbach

Château de Schwarzenbourg

Quant au Château de Schwarzenbourg, il a été construit sur l’extrémité d’une crête à 510m d’altitude, à l’est de Munster, sur la limite des bans de la ville et de Griesbach.

Cette forteresse était une des plus accomplies que les architectes militaires aient élevées dans la montagne alsacienne au Moyen-Age. « Das Hus zi swarzenberc » est construit par Walter de Geroldesck en 1261.

Il connaîtra bien des vicissitudes et changera souvent de mains. Le Donjon, dit Tour des Moines, servait de prison. En 1293, Walter Rosselmann, prévôt de Colmar, y fut incarcéré et y termina ses jours.

Le Château menaça ruine dès le XVIIe siècle. La famille Hartmann, fondatrice en 1783, des usines renommées à Munster, devient propriétaire du site de Schwarzenbourg au début du XIXe siècle. Aujourd’hui, le château n’est plus qu’un souvenir. N’en subsistent que de rares vestiges.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text.